De tout mon corps, coup de cœur !

Publié par sandrine saule le

La compagnie Ah si c’est comme ça ! nous a réjoui deux soirs de suite à la bibliothèque Saint-Eloi et au café Maya en jouant De tout mon corps, un subtil agencement de textes tirés de l’œuvre essentielle d’Annie Ernaux, interprété par deux généreuses comédiennes, Brigitte Abel et Jeanne Chevalier.

Six œuvres offrent leurs passages joliment tissés par Brigitte, Jeanne et Catherine Moulin, femme orchestre à la fois metteuse en scène et régisseuse. Plein de belles idées scénographiques avec de modestes moyens : des draps blancs, deux projecteurs, un micro et l’accordéon de Jeanne, accordée à sa voix qui nous fait vibrer. Une génération sépare et relie Brigitte et Jeanne, mais la différence d’âge est explorée d’une manière plus fine que le simple registre chronologique.

Comme les zadistes, Annie Ernaux est attachée à un lieu non pas du fait de « ses origines » mais par adoption, par décision d’en être pleinement : Cergy-Pontoise, « le Vrai Lieu », titre d’un recueil d’entretiens avec Michèle Porte et fil rouge du spectacle De tout mon corps.

http://depolitiqueetdevie.fr/paris-je-ny-entrerai-jamais-annie-ernaux/

La place ouvre le bal. L’intime se mêle à la politique, l’intime est politique dans cette trajectoire de femme(s), figure de la transfuge de classe, féministe sans drapeau aux multiples facettes, qui raconte son avortement clandestin au début des années 60 (Les armoires vides, L’événement : à voir la formidable adaptation au cinéma d’Audrey Diwan), son mariage bourgeois intello de gauche sur fonds de mai 68, sa passion (simple) pour un russe et le cancer du sein vécu en même temps que l’amour (simple) avec un photographe, Marc Marie (De l’usage de la photo).

Une envie irrépressible après ce spectacle : (re)lire Annie Ernaux qui sait si bien Ecrire la vie.

Et un souhait : que d’autres spectatrices et spectateurs partagent ce spectacle et reprennent de tout leurs corps l’hymne des femmes.


sandrine saule

sandrine saule

Baleinette de la première heure, engagée et amie de la bonne humeur et de l'humour

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.