Pas si bête… (Rallye sensible #4)

Publié par sandrine saule le

Photo ©Virginie Perfeito

Voir en plein écran






    Saisissez ce texte si vus n'êtes pas un robot :
    captcha

    01– La petite baleine verte, la chauve-souris et les mésanges

    Le jardin partagé “la Baleine verte” doit son nom à l’association de quartier qui le gère, Autour de la Baleine, inspirée par la fontaine en mosaïque du square Saint-Eloi. Céline et Baptiste, des membres jardiniers de l’association, ont réalisé en 2019 un petite baleine verte en mosaïque, qui donne une touche de couleurs à un escalier en béton gris sale.

    Les nichoirs à oiseaux ont été installés par Tiphaine : mésanges charbonnières ou mésanges bleues, grimpereaux et moineaux sont ainsi accueillis dans ce nid de verdure au coeur d’un univers minéral. Ils sont nettoyés chaque automne : https://www.autourdelabaleine.fr/2020/06/16/fiche-pratique-entretien-des-nichoirs-a-oiseau-et-de-labri-a-chauve-souris/

    L’abri à chauve-souris a été installé en 2020 au-dessus du compost et ne requiert lui aucun entretien : https://www.autourdelabaleine.fr/2020/02/21/la-biodiversite-en-ville-les-chauves-souris/ . L’espèce la plus commune à Paris est la pipistrelle : on leur offre le gîte et la mare leur offrira le couvert !

    Creusée en 2016, la mare de la Baleine verte est également un chouette refuge pour la biodiversité.

    02– Le dauphin

    On peut passer des centaines de fois devant cette fresque colorée sans s’apercevoir que s’y niche un autre mammifère marin, un cétacé comme sa cousine la baleine.

    Cette fresque murale, réalisée par Mino, est en fait un trompe-l’oeil : elle est fait composée de trois fresques, sur les trois pignons d’un des immeubles rescapés de l’opération bullozer des années 60-70. A droite, le dauphin bondit et semble s’envoler vers le ciel. Seules trois couleurs sont utilisées pour cette réalisation : le jaune, le rouge et le bleu.

    03– La grande baleine et l’oiseau bleu

    Lors des travaux d’agrandissement du square Saint-Eloi en 1982, l’architecte Michel Le Corre imagine une fontaine surmontée de ce cétacé azur dont il confie la réalisation à la sculptrice Gabrielle Brechon. Elle recouvre la forme en résine polyester d’une mosaïque rappelant la gamme de couleurs des fonds marins, dégradés aquatiques céruléens. (source : https://www.parisladouce.com/2012/08/my-addresses-fountain-garden-la.html)

    Elle est un emblème du quartier et elle a inspiré le nom de l’association de quartier Autour de la Baleine .

    Pour en savoir plus sur le square : https://www.paris.fr/equipements/square-saint-eloi-2597

    L’oiseau bleu est une oeuvre de STeW : https://www.autourdelabaleine.fr/2021/10/01/sur-la-piste-des-artistes-rallye-sensible-2/

    04– Le pigeon, le tigre et le chat

    Difuz, Drika Chagas et Manu.O ont semé des motifs animaliers dans les fresques murales réalisées dans le cadre du festival de la Coulée verte Art Project : https://www.autourdelabaleine.fr/2021/10/01/sur-la-piste-des-artistes-rallye-sensible-2/

    05– Le loup et le bison

    Quelques animaux de l’artiste urbain Ruben Carrasco se sont échappés sur les murs du quartier Jardin de Reuilly.

    Une nouvelle fresque recouvrira bientôt la façade de la bibliothèque du même artiste : https://www.artistikrezo.com/art/portrait-du-street-artist-mexicain-ruben-carrasco.html


    sandrine saule

    sandrine saule

    Baleinette de la première heure, engagée et amie de la bonne humeur et de l'humour

    0 commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.