Un samedi au soleil

Publié par sandrine saule le

Samedi dernier, de nombreux voisins se sont retrouvés au jardin partagé, un moment très chaleureux !

Catherine, notre chroniqueuse des travaux du jardin, assurait la permanence tout en révisant ses cours de shiatsu.

Charles avait déjà lessivé la moitié de la terrasse en bois, notre oeuvre collective.

Cécile, notre nouvelle trésorière, profitait du soleil avec son chéri, repos bien mérité après le travail accompli sur les comptes de l’association.

Je pourrais continuer la liste des jardiniers et des voisns qui se sont activés tout l’après-midi pour embellir notre environnement quotidien et cultiver les bonnes relations de voisinage.

Ce jardin a changé l’ambiance de notre grand ensemble minéral en nous offrant un espace plus agréable que les ascenseurs et les halls pour bavarder entre voisins. Il permet à toutes les générations de se rencontrer et de partager des moments conviviaux. Il est enfin l’occasion de faire ensemble, comme la terrasse et la mare aménagées lors d’un chantier participatif de plusieurs semaines. De faire avec d’autres associations aussi : admirez le tout récent chemin vert, réalisé par des jeunes encadrés par l’association Jeunesse Feu Vert !

Aux voisins qui ne connaissent pas bien le jardin et peuvent être sensibles à certains mensonges qui circulent à son sujet, une seule solution : entrer dans le jardin, poser des questions aux adhérents de l’association Autour de la Baleine qui ouvrent régulièrement le jardin à tous.

Le café des lecteurs, ce samedi 6 avril de 10h30 à 12h, organisé par la Bibliothèque Saint Eloi pourrait être l’occasion de cette première rencontre avec la Baleine Verte ?

 


sandrine saule

sandrine saule

Baleinette de la première heure, engagée et amie de la bonne humeur et de l'humour

2 commentaires

Catherine Logette

Catherine Logette · 6 avril 2019 à 21 h 33 min

Merci pour cet article solaire!

    Gate philippe · 1 octobre 2020 à 14 h 43 min

    Bonjour
    Je suis tombé un peu par hasard sur ce site
    Je me demandais si la Catherine qui rédigeait était celle que j’avais connu quand j’étais plus jeune notamment au lycée Corot et à Erquy
    Si oui : que de très bons souvenirs
    Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.